logo

About

English

Fraction, is Eric Raynaud a french music composer and digital art creative designer living in Paris whose work is particularly focuses on sound immersion and its interactions with the visual media. His first musical productions appeared on the German label Shitkatapult before joining the Parisien prestigious label INFINE in 2008.

After his first release on the label InFiné, Raynaud moved away from traditional music fields to focus on digital arts, working on complex stage designs and hybrid writings that combines visual, sound and physical medias. In 2013, he developed DROMOS for the Mutek Festival (Canada), an incredible immersive performance that found a lot of echoes in the blogosphere and eventually get feature by Apple itself for its 30 years birthday video clip. Since then, he has kept on merging 3D immersive sound with contemporary art and architecture together, incorporating his questioning on themes that combine science and contemporary sociology. Experimentations on the spatial, physical and emotional characteristics of sounds are on the epicentre of his atypical work.

He is awarded by Institut Français in Digital Arts field in 2014 and led a several months research and creation at Society for Arts and Technology of Montreal on sound immersion and new media interactions that drove him to imagine a new piece named Entropia, that eventually toured the world ever since and get covered by famous medias like Creators Projects, DesignBoom, XLR8 and many more.

Most recently (2016), he was the first artist in residency invited to the new and innovative Spatial Sound Institute created by 4DSound in Budapest (Hungary), which takes the form of a unique sound system in the world where he re-visits the atypical work Of Xenakis, Persepolis.

He is also nominated as SHAPE artist 2017, a European program of 16 festivals and an arts center that supports musicians and pluridisciplinary artists with innovative approaches in Europe

French

Fraction, de son vrai nom Eric Raynaud, est un artiste audiovisuel  né en Bretagne et résidant à Paris dont le travail s’intéresse plus particulièrement au formes d’immersion sonores et leurs interactions avec les médias visuels. Ses premières production apparaissent sur le label Allemand Shitkatapult avant de rejoindre le label Parisien Infiné en 2008.

Sa carrière suit en parallèle une trajectoire sur le terrain des arts numériques en s’intéressant plus particulièrement au travail impliquant des scénographies complexes et une écriture numérique hybride pouvant associer des médias visuels, sonores et physiques, avec l’utilisation d’outils informatiques ou digitaux. Avec le support du CNC-Dicream (2010), Il créé la performance audio visuel immersive DROMOS d’abords pour le festival Elektronik puis dans sa forme finale pour le festival Mutek (Montreal) qui a ensuite essaimé la blogosphère, et sera même utilisé par Apple dans son clip anniversaire 30 en 2014. Cette même année il créé également ObE une installation immersive singulière relayée par The Creators Projects et de nombreux autres medias web.

Dans la foulée de ces deux oeuvres ambitieuses, il vise en particulier à tisser des liens entre l’immersion sonore 3D, l’art contemporain et l’architecture, avec un intérêt particulier pour des problématique associant science et enjeux environnementaux. Au centre de sa création, le son avec lequel Il expérimente au quotidien sa capacité à guider la l’écriture d’oeuvres singulières. Il joue ainsi avec son caractère spatial, physique et émotionnel afin de concevoir des pièces atypiques plaçant au centre de ses préoccupations l’experience de la « physicalité » immédiate de l’espace

En 2014, il est lauréat de la bourse Institut Français France/Quebec/Arts digital qui lui permet en résidence à la Société des Arts Technologiques de poursuivre un travail de recherche/création sur la spatialisation ambisonics en temps réel et l’interaction avec les nouveaux médias; travail relayé en 2015 par une tribune de l’Ircam.

Tiré de ce travail de recherche, il présente en 2015 une première forme du projet ENTROPIA,  associant projection sonore ambisonie ordre 4, pixel mapping et projection 360°, couvert par de nombreux médias et qui a déjà parcouru le monde (Europe, Amérique du Nord, Asie).

Tout récemment (2016), il est le premier artiste invité en residence au sein du prestigieux Spatial Sound Institute créé par 4DSound à Budapest (Hongrie) qui prend la forme d’un un système de diffusion sonore unique au monde où il re-visite l’oeuvre atypique de Xenakis, Persepolis.

En 2017, Il est nommé au programme SHAPE, un dispositif européen de 16 festivals et centre d’arts qui qui soutient des artistes musiciens et pluridisciplinaire aux démarches innovantes en Europe